セリーヌとジェレミの bulogu


Les Bisounours aiment les gâteaux
30/09/2009, 13:38
Filed under: Gastronomie, La vie des ermites

Tous les gâteaux.

Les gâteaux au matcha :

Matcha fraise. Photo: okdesu.wordpress.com

et les gâteaux à grandes oreilles:

Usagi cake. Photo: okdesu.wordpress.com

C.

*** précision : sur cette dernière photo, le gâteau est à droite. Merci. J.

Publicités


Technologie – Poésie – Japon
29/09/2009, 16:18
Filed under: Design & Archi

Les Japonais sont fous de technologie. Aux journées ‘portes ouvertes’ des labos de recherche de la NHK en 2005, les chercheurs en ‘computer vision’ ou ‘traitement du signal’ étaient harcelés de questions par d’innombrables mamies, minuscules mais dynamiques ! Dans ce genre d’évènement en Europe, le public est plutôt composé d’étudiants en électronique, tendance geeko-internetomaniaque version 2.0…

Pourquoi tant d’intérêt transgénérationnel pour la chose technique, ici ? Le sujet est vaste et si vous avez des idées sur  la question, je prends. Une des choses qui me surprend, c’est la facilité que les Japonais semblent avoir pour transformer l’objet technique en objet poétique, en objet qui parle tout de suite a la sensibilité de tous. Et la facilité qu’ils ont également à percevoir cette poésie.

Exemple: l’expo Senseware qui présente des matériaux innovants, actuellement présentée sur le site « 21-21 Design Sight », un lieu magnifique dédié au design et dirigé entre autres par Issey Miyake.

21_21 Design Sight. Photo: okdesu.wordpress.com

21_21 Design Sight. Photo: okdesu.wordpress.com

21_21 Design Sight. Photo: okdesu.wordpress.com

Pour présenter un nouveau textile non-tissé, le fabricant a imaginé un paysage de champignons posés sur le sol et suspendus dans les airs. C’est Dupont De Nemours chez Alice aux Pays des Merveilles. Et ça marche, le public adore. Un ingénieur en costard-cravate est là, au milieu des champignons, pour expliquer les détails techniques. Imaginez en France une délégation technique qui visite ce type d’expo: est-ce que les gars oseraient dire qu’ils trouvent ca poétique?

Mes préférés: (1) les champignons en textile non-tissé (2) des gouttes d’eau qui forment un mot puis coulent/roulent comme des diamants sur un tissu déperlant (3) des espaces moussus fixes sur un matériau de végétalisation des intérieurs. Plus d’infos sur les designers et les fabricants sur le site web de l’expo.

Senseware exhibition. Mushrooms Senseware exhibition. Water Senseware exhibition. Moss

Vu d’Europe, on voit souvent les Japonais comme des êtres froids, idée qui nous vient peut-être de certains faits historiques ou sociaux et de leur façon de communiquer. Mais au quotidien, ma perception est que le japonais moyen est un être sensible à ce qui l’entoure, à la nature, à la beauté des objets, aux sensations que la technologie peut susciter chez l’humain…et aux autres. Il parait d’ailleurs que les Japonais reprochent aux occidentaux leur manque d’empathie et surnomment ces derniers les « ventres froids » (ou « ventres vides », je ne sais plus).

Restons-en pour le moment à cette première impression tout a fait subjective (!) et personnelle. Plus de détails lorsque je parlerai japonais couramment et que les conversations de l’homme de la rue n’auront plus de secret pour moi !… En attendant, les mamies japonaises s’extasient devant les innovations technologiques et c’est bien rigolo à voir !

Poétiquement votre, c*



Le guide des sushis responsables
29/09/2009, 11:47
Filed under: Gastronomie

Encore un article pour les amateurs de sushis ! Notre ami sétois, chercheur en halieutique le jour et surfeur la nuit, nous fait suivre un message qui circule dans le milieu scientifico-sushi-phile :

Manger des sushis, c’est bon pour la santé… moins manifestement pour l’environnement. Les sushis et les sashimis les plus souvent commandés dans les restaurants japonais sont composés de saumon ou de thon crus. Or ces espèces sont désormais les plus menacées… Les stocks de saumon sauvage ont été divisés par deux en 20 ans, et 95% du saumon consommé en France provient d’élevages trop souvent peu respectueux de l’environnement. Les stocks disponibles de thon ont diminué de 80% en 20 ans : le marché japonais, pour les sushis, est le premier responsable de cette surexploitation. Ceux-ci sont donc à consommer avec la plus grande modération. Pour s’y retrouver et adopter le profil du mangeur de sushis responsables le site Mescoursespourlaplanete.com publie à l’occasion des journées de la mer qui ont commencé ce lundi, le guide des sushis responsables avec l’expertise du Centre national de la Mer Nausicaá à Boulogne-sur-mer. Un guide pratique à télécharger gratuitement par tous les adeptes de cuisine japonaise. Quels sashimis et sushis manger en fonction des saisons et des poissons: Guide à télécharger

Donc : plus de thon rouge, plus de saumon. Ça laisse quand même une centaine d’autres façons de se régaler !

C* – amatrice d’ika et d’hotate



Au pays des Bisounours…
26/09/2009, 13:15
Filed under: Design & Archi, La vie des ermites

Il pleut des fleurs !

Immeuble "Field Kitasando". Photo: okdesu.wordpress.com

Bon, en fait, il s’agit de la façade d’un immeuble de bureaux, à côté de chez nous (celui qu’on voit en construction sur Google Map). De chez nous, on peut y observer la vie de bureau et constater qu’il y a parfois du monde le dimanche matin… Bon week-end ! C*



Les ravitaillements de septembre
26/09/2009, 13:10
Filed under: La vie des ermites

Après 3kg de navettes à  la fleur d’oranger, nous venons d’être les heureux destinataires de lectures variées. Pour ces nourritures du corps et de l’esprit (BIBA est inclassable, hum…), un grand merci à vous ! Vous n’imaginez pas le bien que vous nous faites. C*

Ravitaillement de septembre

PS: pas de photo de feu les navettes…

Edit du 29.09.2009 pour une photo du ravitaillement en action.

Telerama et une terrasse de Jingumae. okdesu.wordpress.com



La routine alimentaire que nous subissons chaque jour
23/09/2009, 23:16
Filed under: Gastronomie, La vie des ermites

C’est trop dur !

Routine alimentaire. Photo: okdesu.worpress.com

Cette photo vous fait saliver ? Vous pouvez cliquer ici.



Enfin un vrai concert avec des gens qui dansent
23/09/2009, 23:05
Filed under: Japanese way of life, La vie des ermites

Youhouuuu, notre premier concert tokyoïte version 2009 !!! Et oui, le premier en 3 mois, on est loin de notre rythme parisien; en fait on ne gardait pas un très bon souvenir de nos derniers concerts au Japon…

Au festival SummerSonic en 2005, le public était vraiment trop poli. Tout juste si les gens osaient bouger leurs fesses pendant le super concert d’Arcade Fire. Regiiiiiine (private joke pour Bart) était abasourdie par tant de bienséance, du coup elle réclamait au public de faire plus de bruit ! Heureusement qu’il y avait trois français expressifs pour leur montrer que nos canadiens préférés (avec aussi Plants and Animals, Malajube et Buck 65) étaient les bienvenus en terre nippone. Bref, souvenir plutôt tiède des concerts japonais.

Mais aujourd’hui, on s’est enfin réconcilié avec la scène musicale de Tokyo. Concert de La Roux dans un petit club du quartier sympa de Daikanyama, le « Unit ». Une salle de la taille de la Maroquinerie, une déco qui n’est pas sans rappeler le Nouveau Casino. Bref, on ne sentait  pas trop perdu. Et surtout…bonne ambiance. Un public jeune (mais ça, on commence à avoir l’habitude d’avoir 10 ans de plus que tout le monde), rigolo et festif, qui dansait et claquait des mains. Incroyable ! C’était peut-être aussi dû à la présence en force des compatriotes du groupe, qui du coup faisait aussi remonter la taille moyenne du public et m’empêchait de voir correctement la scène…

Bref, concert bien sympa. La prestation de La Roux était aussi chouette que sa coiffure qui se trouve quelque part entre Dick Rivers, Desireless et Tintin dans la galaxie capillaire mondiale. Dans la galaxie musicale, elle serait plutôt entre ses copines Le Tigre, Cansei de Ser Sexy et son pote Of Montreal, bref, dans un coin de la galaxie où l’on ne se couche pas à 22h en pyjama en carreaux. Vous voyez?

Voyez plutôt.

La Roux @ Unit, Tokyo, 23.09.2009. Photo: okdesu.wordpress.com

De plus près et en plein jour (photo vue sur ce blog):

La Roux @ Osheaga. Photo: Martin Thibault.

Retour très festif également lorsque mon vélo a déraillé en plein carrefour de Shibuya. Un cycliste modèle livreur s’est arrêté en voyant qu’on avait tous les deux les mains pleines de graisse, mais malgré son outillage de pro, on a dû rentrer à pied en poussant le vélo. En tout cas, on était épaté de voir qu’il avait passé 20 minutes à nous aider et à appeler plusieurs magasins de cyclisme. C’est vraiment le côté chouette des japonais. Mais à l’heure qu’il est, ce type est peut-être en train de déprimer à cause de nous parce qu’il n’a pas réussi à réparer le vélo…

Cher cycliste solidaire, si tu lis ce blog, sache que nous t’adressons un énorme merci et, non, ta famille ne sera pas déshonorée sur 4 générations.

Bonne nuit ! C*