セリーヌとジェレミの bulogu


« Pain et expresso »
31/10/2011, 11:25
Filed under: La vie des ermites

La douceur de l’automne tokyoïte nous autorise encore quelques terrasses. On en profite !




Okinawa sur le campus
23/10/2011, 22:47
Filed under: La vie des ermites

C’était « open campus » hier et un de mes collègues organisait une petite soirée festive pour l’occasion. Il avait invité son prof de « sanshin », la guitare à trois cordes d’Okinawa, et les élèves de l’école de sanshin, pour un petit concert privé.

En vraie soiree okinawaienne, c’était très arrosé et très joyeux, comme en témoigne la couleur de mes joues.

Quant à l’initiation au sanshin, j’ai difficilement pu dépasser la gamme…



« Syndrome japonais – Ces Nippons qui deviennent fous à Paris »
22/10/2011, 21:50
Filed under: Japanese way of life

Un article de plus sur le choc qui suit la découverte de la réalité parisienne pour les touristes japonais: cliquez ici (Big Browser, un blog de Lemonde.fr).



Welcome-back dinner
21/10/2011, 12:25
Filed under: Non classé

Restau italien avec des copines françaises, qui n’étaient pas revenues à Tokyo depuis mars, et des amis japonais. Jérémie fait le rebelle et nous montre le profil de son nez. Hihi.



Boutique tradi-moderne
21/10/2011, 08:02
Filed under: Non classé

(Kanazawa)

Le vendeur aussi est tradi-moderne !



Haie de bonzais
21/10/2011, 08:00
Filed under: Non classé

On n’y pense pas, en France, mais c’est plus joli que des thuyas, non ?

 



La cabine d’essayage du 21e siecle
20/10/2011, 08:02
Filed under: Japanese way of life

Au hasard d’une promenade, on a testé une cabine d’essayage d’un genre nouveau. Évidemment, les vêtements présentés sont en vente dans les boutiques du quartier.

Pas facile de s’habiller correctement, il faut bien viser. Le résultat n’est pas  toujours réussi…

Si on vise bien, on peut ressembler à une paysanne hongroise…

Ce gamin de 4 ans, en vrai japonais habitué des écrans tactiles et autres systèmes interactifs, a tout de suite compris comment ça marchait.

En deux secondes, il ressemblait à une paysanne hongroise.