セリーヌとジェレミの bulogu


Travestissement

C. en vadrouille, j’en profite pour aller voir quelques show de travestis à Shinjuku.

Pas inintéressant.

Publicités


Soirée cinéma. Destination NYC.
10/06/2010, 22:21
Filed under: Cinéma & Théatre

Manger un croissant avec des gants noirs…la classe, Audrey !



Jim, mon nouveau héros
09/06/2010, 00:21
Filed under: Cinéma & Théatre

Il y a quelques mois, nous constations avec amertume la pauvreté cinématographique des salles tokyoites. Et vous vous souvenez de nos premiers pas difficiles dans le plus gros loueur de DVD de la ville (article)… Finalement, à force d’arpenter les étages et les rayons de Tsutaya, certaines sections du magasin sont devenues notre maison et certains réalisateurs nos amis. C’est le cas de Jim Jarmush, mon nouveau héros donc.

En quelques semaines, c’est quasiment l’intégrale de Jarmush que nous avons visionnée. Stranger than Paradise (1983), Down by Law (1986), Mystery Train (1989), Ghost Dog (1999). On avait vu à Paris, en salle donc, ses films plus récents, Broken Flowers (2005) et The Limits of Control (2009). Finalement les DVD permettent de se pencher sur le passé et, chez Jarmush, il y a de quoi se mettre sous la dent !

C’est marrant, en cherchant sa photo, je tombe sur son portrait wikipedia qui nous apprend qu’il a été marqué par de grands noms (Antonioni, Mizoguchi, Ozu…) qu’il a découverts à la Cinémathèque de Paris. Effectivement, je trouve que ses films, quoique plus rock’n roll (Mystery Train) voire hip-hop (Ghost Dog), progressent au même rythme que les fims d’Ozu et ont une ambiance assez similaire. Un élément qui revient quasiment à chaque film: la réunion de personnages de pays et de cultures différents; ca me parle assez.

Découvrez urgemment Jarmush si ce n’est déjà fait ! Et Ozu evidemment !

c*



Théâtre japonais, épisode 2 : spectacle contemporain arrosé
03/06/2010, 21:48
Filed under: Cinéma & Théatre

On a bien aimé le rythme et la mise en scène vivante de ce spectacle contemporain.

On a bien aimé les effets de brume, de bulles et les chevaux en bois suspendus dans les airs.

On a bien aimé le cadre de ce théâtre éphémère en plein air dans l’enceinte d’un temple, son beau décor rotatif avec un bassin et un balcon pour les musiciens.

Mais…pas de système de sous-titrage donc on n’a rien compris !

Le guichet:

Le prologue en extérieur:



Théâtre japonais, épisode 1 : le Noh
03/06/2010, 21:34
Filed under: Cinéma & Théatre

On a bien aimé la lenteur et l’esthétique du théâtre Noh.

On a bien aimé le décor traditionnel de panneaux coulissants, les costumes et les masques. Tout est simple et beau.

On a bien aimé le système individuel de sous-titre en anglais (au Japon, même le théâtre traditionnel est high-tech !).

Plus d’infos sur le théâtre Noh: http://www2.ntj.jac.go.jp/unesco/noh/en/index.html



Heureusement, il nous reste les DVD !
29/03/2010, 15:45
Filed under: Cinéma & Théatre

Pas facile d’être cinéphile a Tokyo… La ville compte peu de salles, je dirais environs 10 fois moins que Paris (qui est la ville du monde ou se jouent le plus de films par habitant, youhouuu). Et ici la plupart des cinémas jouent d’affreux blockbusters américains comme en atteste le programme hebdomadaire du magazine anglophone Metropolis.

Bouhhh, ou sont les petites salles du type Espace Saint-Michel, Reflet Médicis, Ciné du Pantheon ?!…

Le seul ersatz possible, c’est la location de DVD. On a donc pris une carte de membre au plus gros magasin de location de Shinjuku. Tsutaya, ouvert 24 heures sur 24, 8 étages de DVD, y en a pour tout le monde. au 3ème  les séries coréennes très populaires ici, au 4eme les films étrangers, au 5ème les films japonais, jusqu’au dernier étage réservé aux otakus a l’air patibulaire. Huit étages pour satisfaire notre soif cinéphile, enfin presque…

Les films de Mizoguchi, grands classiques du cinéma japonais ? Oui ! Sans sous-titre.

« 24 City » de Jia Zhang-Ke, un film chinois qui a passé les frontières et que nous nous faisions une joie de visionner ? Oui ! Avec les sous-titres ! en japonais.

Aie Aie Aie, accrochons-nous. Il nous reste quelques films américains et… les bons classiques franchouillards.

Céline-et-Jérémie-en-manque-de-cinéma



Kirsten Dunst à Akihabara
27/02/2010, 03:06
Filed under: Cinéma & Théatre, Japanese way of life

Quand Kirsten Dunst se transforme en Japonaise, par Murakami Takashi :

(cliquez kudasai pour voir la video)

Vous voyez ce qu’on va devenir?

J.